top of page
Rechercher

Rétablir l’harmonie intérieure avec le massage ayurvédique nu : une expérience de bien-être unique

Souffrez-vous d’un déséquilibre intérieur ? Certains types de massages peuvent vous aider à rétablir l’harmonie et à vivre une expérience de bien-être unique. Parmi ceux-ci, vous pouvez retrouver le massage ayurvédique nu. Quelles sont ses origines ? Que devez-vous savoir sur les principes de ce massage et les avantages qu’il vous procure ? Découvrez tous les détails ici.

 

L’origine du massage ayurvédique


massage ayurvédique nu

Pour parler du massage ayurvédique nu qui se pratique généralement dans les instituts de massage, vous devez d’abord comprendre le concept de l’ayurvéda. L’ayurvéda est une ancienne pratique de santé holistique originaire de l’Inde qui remonte à plus de 5 000 ans.

 

Le terme se compose de deux mots, à savoir « ayur » qui signifie vie et « véda » qui signifie science ou connaissance. Ainsi, l’ayurvéda se traduit littéralement par « la science de la vie » ou « la connaissance de la vie ». Cette approche de la santé vise à équilibrer le corps, l’esprit et l’âme pour prévenir les maladies et promouvoir la santé et le bien-être.

 

Dérivé du sanskrit, l’ayurvéda comprend plusieurs pratiques populaires. Parmi celles-ci, on retrouve le massage ayurvédique, également connu sous le nom d’abhyanga. Ce type de massage est une composante essentielle de l’ayurvéda, souvent recommandé pour améliorer la santé globale.

 

Le principe du massage ayurvédique 

 

Dans l’ayurvéda, les sages Indiens ont observé que les cinq éléments de base de la nature étaient aussi présents dans l’être humain. Il s’agit de :


  • L’éther (ou l’espace)

  • L’air

  • Le feu

  • L’eau

  • La terre.

 

Ces éléments sont associés à des qualités spécifiques qui se manifestent dans le corps et dans l’esprit. Par exemple, l’éther est associé au son et à l’espace. L’air est associé au mouvement et à la circulation. Le feu est relié à la transformation et à la digestion et l’eau, à la cohésion et à la lubricité.

 

Dans l’ayurvéda, ces cinq éléments de base se combinent pour former trois doshas ou humeurs biologiques, à savoir Vata, Pitta et Kapha. Chaque personne possède une combinaison unique de ces doshas qui détermine sa constitution (Prakriti).

 

Lorsque les trois doshas sont en équilibre, vous vous sentez en meilleure santé. C’est dans ce contexte que le massage ayurvédique intervient. En effet, il vise à rétablir l’équilibre des doshas perturbés et à favoriser votre bien-être intérieur.

 

Sa pratique implique l’utilisation d’huiles spécifiques et des techniques de massage adaptées à la constitution de chaque personne. Il aide à détendre les muscles, à calmer l’esprit, à éliminer les toxines et à rétablir l’harmonie des doshas.

 

Le déroulement d’un massage ayurvédique nu et les techniques impliquées

 

Les techniques précises du massage ayurvédique nu peuvent varier en fonction de la formation du praticien et de la tradition suivie. De façon générale, ce type de massage se pratique au sol. Il peut également se dérouler sur un rouleau de massage ou sur une natte. Cela permet au masseur de mieux utiliser son poids et sa force pour effectuer les mouvements.

 

Quant à vous, vous devez vous dévêtir autant que possible et adopter la position du cadavre. Cela signifie que vous vous allongez sur le dos, tout en ayant vos jambes écartées. Vos pieds doivent être tournés vers l’extérieur, vos paumes vers le ciel et vos bras loin du corps. Cette position permet de détendre les muscles et de favoriser la réception du massage.

 

Le masseur peut préparer ses mains en les secouant pour les revigorer et en frottant ses paumes pour les réchauffer. Cela peut rendre le massage plus efficace. Par ailleurs, les techniques de massage proprement dites incluent généralement des mouvements de pétrissage, de pression, de friction et de tapotement. Le but est de stimuler la circulation sanguine, détendre les muscles, éliminer les toxines et rééquilibrer les doshas.

 

En général, une séance de massage ayurvédique dure entre 45 minutes et une heure. La durée peut varier en fonction de vos besoins et des pratiques du praticien. Ainsi, certains massages ayurvédiques peuvent durer plus longtemps, surtout s’ils incluent des traitements supplémentaires comme les enveloppements corporels. Vous devez alors vous assurer de la durée exacte de la séance avec votre praticien avant de commencer.

 

Les huiles essentielles utilisées dans un massage ayurvédique nu

 

Dans le massage ayurvédique, il est courant d’utiliser des huiles spécifiques en fonction de votre dosha. Pour le dosha Vata, les huiles nourrissantes, chaudes et épaisses sont souvent recommandées pour favoriser l’équilibre. Elles apaisent le système nerveux et nourrissent la peau. Les massages pour Vata sont lents et enveloppants. Ils aident à calmer l’esprit et à soulager le stress.

 

Si vous êtes Pitta, les huiles fraîches et légères sont recommandées. Celles-ci aident à rafraîchir le corps, à apaiser les sensations de chaleur et à stimuler la circulation. Enfin, pour le dosha Kapha, les huiles légères et sèches, voire des massages à sec sont les plus conseillées.

 

Elles sont connues pour leur capacité à stimuler la circulation, à déloger les toxines et à revitaliser le corps. Les massages pour Kapha sont généralement plus vigoureux et énergisants. Ils aident à réduire la léthargie et à stimuler le métabolisme.

 

Le massage ayurvédique nu est un choix idéal si vous souhaitez rétablir l’harmonie intérieure. Pour optimiser ses effets sur votre corps, vous devez chercher un praticien professionnel. 

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page