Rechercher
  • Celtis GOUDALO

Est-ce possible d’exercer un métier bien-être sans diplôme ?

Les métiers bien-être sont actuellement en plein essor. Cela se justifie par l’intérêt de plus d’un pour la quête de la relaxation. Les acteurs de ce secteur d’activité s’investissent sérieusement afin de combler les attentes d’une clientèle diversifiée. Toutefois, exercer des métiers bien-être requiert des aptitudes professionnelles.

Existe-t-il des diplômes pour exercer les métiers bien-être ?


metiers bien-etre

Les métiers bien-être, très diversifiés, relèvent d’un certain professionnalisme. À l’instar de la presque totalité des secteurs d’activité, la formation tient une place fondamentale. Même s’il n’existe pas de diplômes universitaires reconnus dans ce domaine, des centres et instituts de renommée proposent des formations pratiques.

Les professionnels bien-être peuvent se faire former en ligne ou en présentiel suivant un programme d’études structuré. Dans la capitale parisienne par exemple, les salons de massages naturistes font suivre des formations aux nouvelles recrues. D’autres centres de relaxation exigent la présence d’une attestation de formation.

En France, il existe deux grandes fédérations coordonnant l’exécution des métiers bien-être. Il s’agit de :

· La Fédération Française des Massages bien-être (FFMBE) ;

· La Fédération Française des Massages Traditionnels de Relaxation (FFMTR).


Ces deux organisations assurent l’effectivité du professionnalisme des masseurs et masseuses bien-être. Il est donc indispensable de bénéficier d’une formation afin de pouvoir exercer un des nombreux métiers bien-être.


Trois carrières praticables par les professionnels bien-être


Assujettis à une expertise et des compétences requises, les métiers bien-être sont de divers types. Quelques-uns d’entre eux se présentent comme suit.

Le praticien Spa


En pleine émergence à Paris et dans les villes de France, le praticien Spa s’assure de la relaxation du corps. C’est la pratique d’une technique non médicale de massage, le but étant de détendre le client. Pour cette carrière, diverses qualités sont requises : le sens de l’écoute, une excellente hygiène, une bonne capacité d’adaptation.

Par ailleurs, une telle profession repose sur des missions spécifiques. En ce qui concerne la clientèle, le praticien Spa s’occupe de son accueil et de son suivi. Il s’assure de prodiguer les modelages appropriés à chaque client. Pour la prospérité du Spa, son implication dans les travaux manuels est indispensable.

La/le masseur (se) naturiste, un métier bien-être novateur


Le massage naturiste à Paris s’inscrit parmi les services les plus convoités. Il regroupe un ensemble de techniques appliquées à l’intégralité ou à une partie du corps. Tout concourt à la détente et à la relaxation du client. Il s’agit d’un domaine professionnel dont la maîtrise dépend de la qualité de la formation reçue.

À l’instar du métier bien-être précédent, celui-ci relève de certaines aptitudes indispensables. Le masseur ou la masseuse sensuelle doit faire preuve d’écoute et de persuasion. Elle s’assure d’offrir au client un accueil favorable à un total lâcher-prise. Par la suite, elle se charge d’effectuer sa tâche avec précision, tact et dans la bonne humeur.

L’hydrothérapeute


L’exercice de la profession d’hydrothérapeute ne nécessite pas obligatoirement des diplômes. Néanmoins, une formation pratique pour acquérir une parfaite maîtrise des méthodes et techniques de travail est nécessaire. Elle représente le gage d’une capacité de compétitivité.

L’hydrothérapie se définit comme un traitement de divers maux à partir de l’eau. Elle peut provenir de la mer, des cours et plans d’eau, du robinet ou encore d’une source thermale. Elle s’utilise sous diverses formes à travers une douche au jet, des bains relaxants, un hydro massage enveloppant.

Cette pratique professionnelle participe à la relaxation totale de la personne qui la subit. Il est toujours bénéfique d’accéder à des formations dans les centres locaux agréés par les organisations de base. Ceci permet de se rendre compétitif sur le terrain de l’emploi et de l’entrepreneuriat.


En somme, il est presque impossible aujourd’hui d’exercer un métier bien-être sans une formation de base. La passion et la détermination ne suffisent pas pour prétendre exercer de telles carrières. En se munissant des connaissances requises grâce à une formation, le succès et la satisfaction de la clientèle sont assurés.

1 vue0 commentaire