Rechercher
  • Newave institut

Massage cachemirien : origine, définition et déroulement de la séance

Mis à jour : mai 12



En massothérapie, la personne massée a le choix entre de nombreuses techniques de massage. En fonction de ses envies et de ses besoins, elle peut opter pour un massage relaxant, un massage tonifiant ou encore un massage érotique. Parmi les massages qui gagnent actuellement en popularité dans les salons de massage, vous avez le massage cachemirien. Inspirée du yoga, cette pratique procure une profonde sensation de relaxation et de bien-être. Les paragraphes suivants vous aident à faire le point sur l’origine et le déroulement du massage cachemirien.


Les racines du massage cachemirien


Le massage cachemirien ou Kashmiri est originaire du Cachemire, une ville se situant en Inde. Il s’agit d’une pratique qui « shivaïte ». En fait, le shivaïsme a déjà été pratiqué avant Jésus-Christ et la popularité de cette pratique s’étant jusqu’au Moyen-Age. Le massage cachemirien est arrivé en Occident à la fin du XXème siècle. Il est particulièrement apprécié par les Français adeptes de médecines douces. En arrivant en Occident, ce type de massage subit certaines évolutions et fusionne avec certaines pratiques plutôt romantiques.


Actuellement, le massage cachemirien est proposé en tant que massage sensuel. Il a pour but de stimuler la circulation de l’énergie vitale dans tous le corps. Toutefois, par son aspect voluptueux, de nombreux couples optent pour cette pratique afin de renforcer leur complicité et de mieux connaître son partenaire.


Qu’entend-on par massage cachemirien ?


Le Kashmiri ou massage cachemirien est une pratique dédiée à la favoriser la circulation de toute l’énergie vitale. Pour ce faire, le masseur ou la masseuse stimule les points vitaux de la personne massée. Ces points vitaux sont appelés « marmas » et leur stimulation nécessite une connaissance parfaite de l’anatomie. Par ailleurs, le praticien doit également connaître et maîtriser les principes yogiques et énergétiques. Notons que les marmas en question sont au nombre de 108 et fonctionnent comme un pont qui relie la peau aux organes internes et aux autres éléments comme les os, les articulations, les muscles ou encore les vaisseaux.


Quoi qu’il en soit, le massage cachemirien ne peut pas être considéré comme un massage thérapeutique. Néanmoins, en permettant la libération de l’énergie, il contribue à améliorer le bien-être (appelé « spanda ») et à apporter la relaxation dans l’immédiat.


Comment se déroule la séance de massage cachemirien ?


En fonction des préférences des personnes massées, le massage cachemirien peut s’exécuter sur la totalité du corps, ou sur certaines parties seulement. La séance se déroule dans la nudité totale et sur le sol. Il est d’usage d’utiliser un futon confortable.


Durant la séance, le massé s’allonge sur le coté, en position fœtale tandis que le praticien se met à genoux dans son dos. De cette manière, les deux faces du corps peuvent être massées en même temps. Les mouvements effectués par la masseuse ou le masseur son doux et s’accompagnent de glissades tout le long du corps. Traditionnellement, le praticien utilise de l’huile de sésame enrichie avec des huiles essentielles. Enfin, notons que la séance de massage cachemirien dure en moyenne 1H30.

9 vues0 commentaire