Rechercher
  • Celtis GOUDALO

Peut-on appliquer un massage bien-être sans diplôme ?

L’application de massage bien-être est une pratique assez développée en France. Comme toute activité, elle n’échappe pas à certaines règles. Cependant, des questions sur le droit d’exercer des particuliers opérant dans ce domaine de relaxation persistent. Ont-ils carte blanche pour offrir tous les services aux visiteurs sans certains préalables ?

Les caractéristiques des soins, les services offerts comme le massage intime et le massage relaxant exigent un certain professionnalisme et une éthique. Ainsi, pour éviter des déviances et autres manquements, l’application du massage bien-être n’exige-t-elle pas un diplôme ou une attestation ?


Est-il possible d’exécuter un massage bien-être sans diplôme ?



massage bien etre diplome

Avant tout, il convient de savoir que le massage bien-être est un soin non conventionnel et non médical. Il consiste en un ensemble de techniques manuelles qui ont pour finalité la détente, le mieux-être de la personne. On en dénombre ainsi de plusieurs types en fonction des besoins et des désirs du client.

Devenir opérationnel dans le domaine, c’est s’installer en tant que masseur bien-être et non esthéticien ou encore kinésithérapeute. C’est donc créer une entreprise libérale ou exercer le métier dans un centre de relaxation. L’URSSAF reconnaît ce type d’activité sous les dénominations « thérapeute en drainage lymphatique » ou encore « technique manuelle de bien-être et de lâcher-prise ».


En effet, de nombreuses fédérations spécifiques œuvrent pour une bonne organisation du métier. Il s’agit, entre autres, de la Fédération Française de Massage Bien-Être (FFMBE) et la Fédération Française des Massages Traditionnels de Relaxation (FFMTR). Leur travail consiste à faire connaître et encadrer la profession. Elles travaillent à la validation de la qualité des services assurés par leurs membres et mettent en lumière les formations.

À cet effet, il existe quelques centres de formation en massage bien-être. Le plus souvent, les salons de massages naturistes à Paris s’occupent de ce type d’apprentissage. Toutefois, le professionnel doit avoir à son actif une formation initiale en techniques de massothérapie. Les formations incluent non seulement la théorie, mais également des pratiques pour une meilleure assimilation.

Par ailleurs, le massage bien-être ne se déroule pas seulement dans un institut spécialisé. L’expérience peut se vivre à deux à domicile. Les couples peuvent se procurer ce plaisir mutuel sans avoir eu besoin au préalable d’une formation. Dans ce cas de figure, une bonne documentation est largement suffisante. Un diplôme n’est pas forcément requis pour prendre soin de son partenaire.

Quelles compétences pour ce type de métier ?


Le professionnalisme est la clé pour s’imposer en tant que masseur ou masseuse bien-être. Cela doit se ressentir à travers les soins administrés aux clients. À ce titre, la préférence pour le massage érotique se justifie par le savoir-faire des masseuses. Elles apportent la solution idéale aux besoins de la personne intéressée par ce type de massage bien-être.

Ainsi avoir suivi une formation, que ce soit même pratique peut aider à assurer des prestations sur mesure. Il faudra savoir s’approprier chaque corps avec ses spécificités. Dès lors, il sera aisé de mener le client à atteindre l’état de relaxation grâce à des manœuvres et dans le respect.


Maîtriser le langage corporel de chaque client est tout aussi important. Cela permet aux professionnels bien-être d’ajuster les soins selon le ressenti de chaque personne. Ce type de modelage intime ne s’applique pas dans le but de soigner une maladie. Il sert à la détente et à soulager divers maux. Aussi important qu’une formation, la spécialisation est l’un des atouts majeurs d’un praticien bien-être.

Le spécialiste est en mesure de développer une certaine crédibilité qui rehaussera son image auprès des clients. Il se doit aussi de soigner son relationnel, rendre attrayants et confortables ses locaux. Celui-ci doit également collaborer avec d’autres professionnels et élargir son champ d’activité en se démarquant par son expertise.


Les métiers en rapport avec la massothérapie sont des professions libérales. Ils ne requièrent pas nécessairement un diplôme d’État quand l’on décide de s’implanter. Toutefois, des Fédérations qui militent pour que la qualité soit la norme dans tous les centres de détente. Des formations existent pour l’apprentissage et le perfectionnement des techniques de modelage. Ainsi, le massage bien-être est l’un des moyens le plus privilégiés à Paris pour passer d’agréables moments de détente.

15 vues0 commentaire