top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCeltis

Quels sont les signes distinctifs des bougies parfumées ?

Les bougies parfumées constituent des éléments capitaux pour les cabines des centres de relaxation et de bien-être. Du fait de leur grande variété, il est parfois difficile de les distinguer. Si vous désirez décorer votre habitat avec des bougies parfumées, observez les caractéristiques suivantes.


La cire : premier élément permettant de différencier les bougies parfumées


bougies parfumées

Les bougies parfumées en vente ne proviennent pas toutes de la même matière première. Il en existe à base de cire végétale, animale ou minérale. Les masseuses des instituts de beauté prennent en compte ces différences au cours de leurs achats.


Notez que les trois produits ne présentent pas des avantages et des inconvénients communs. La matière d’origine minérale la plus utilisée par les fabricants est la paraffine. Elle est coûteuse, pas très économique et encore moins écologique.


La cire animale provient des abeilles bâtisseuses. En raison de l’utilité de ces animaux pour l’écosystème, ils sont de moins en moins sollicités. Des plantes telles que le soja et le colza permettent cependant d’obtenir une matière naturelle proche, durable et renouvelable. Cette dernière est écologique et a un point de fusion adéquat, ce qui augmente la durée de combustion.


La plupart des marques mentionnent sur leurs produits les ingrédients utilisés. Il est conseillé d’acheter des bougies issues des plantes, car leur rendu olfactif est excellent. Elles mettent également en valeur les différents parfums.


Les effluves des bougies parfumées


Les émanations des bougies parfumées sont un autre signe permettant de les distinguer. Vous pouvez trouver sur les sites de vente des fragrances orientales, florales ou gourmandes. Les senteurs fleuries offriront un voyage d’exception à votre odorat et vous procureront un sentiment de bien-être.


Les arômes des fleurs permettent de soulager le stress, l’anxiété et la dépression. Elles améliorent ainsi la santé mentale. Les établissements de massages naturistes utilisent fréquemment ces bougies lors des séances pour raviver les souvenirs d’enfance de leurs clients.


Les essences boisées sont intenses ; à la fois douces et riches, elles ont une présence indéniable et, lorsque vous entrez dans la pièce, vous reconnaissez immédiatement leurs notes si caractéristiques. Les bougies aux effluves fraîches apportent un air nouveau et une ambiance revitalisée.


Les parfums gourmands sont une combinaison parfaite de senteurs sucrées et sensuelles. Ils sont très appréciés au cours des massages érotiques et body body. Chocolat, vanille, tarte aux fraises…, le champ de possibilités est infini.


La mèche de la bougie


Les mèches des bougies peuvent être synthétiques ou en coton. Il s’agit d’un critère essentiel à prendre en compte lors des achats. Elles servent à amener la chaleur de la flamme dans la cire et déterminent la durée de vie du produit.


La quantité de lumière émise dépend également de cette composante. Le choix de la matière de la mèche est fonction de l’objectif du produit fini. Il est recommandé d’opter pour des bougies parfumées avec des mèches naturelles en coton.


Le contenant peut aussi constituer un signe permettant de distinguer deux bougies. Les artisans en ont fabriqué de toutes les formes, de toutes les couleurs et dans tous les matériaux. Cet article vous apprend à créer votre propre moule de bougies. Sur le marché, vous pouvez trouver des pots en verre qui favorisent la conduction de la chaleur. La céramique est très esthétique et apportera une touche décorative à votre bougie.


Pour différencier deux bougies, vous devez faire attention à la matière première, à la mèche et aux effluves de chacune. Les centres naturistes utilisent généralement de la cire végétale avec des mèches en coton. Elles sont plus écologiques, plus économiques et moins dangereuses pour la santé. Les types distincts de chandeliers qui existent permettent également d’identifier les bougies parfumées.

11 vues0 commentaire

Comments


bottom of page